jeudi 9 janvier 2014

cognition appliquée : cerveau et mode


- Don’t judge a book by its cover -






Les neurosciences c’est compliqué.
Si vous en voulez une preuve indiscutable, un de mes bouquins de vulgarisation (auprès d’un public de neurologues) qui aborde la réalité scientifique avec une rigueur et une précision équivalente à celle d’une maîtresse de CE1 expliquant le système solaire, fait quand même 943 pages (pour les masochistes, c’est Neurosciences, 4th edition, Sinauer Associates).

Et dans les neurosciences, le plus compliqué, c’est la cognition.
J’ai déjà fait plusieurs powerpoints sur ce sujet (dont, si vous avez bien suivi, le niveau scientifique est comparable à celui du gosse de CE1 qui après son cours, entreprend d’expliquer le système solaire à ses parents avec une cerise et une orange). Un de mes problèmes pour faire passer le message est que je n’ai jamais trouvé d’analogie permettant de présenter les mécanismes de cognition à des moldus non-neurologues.

Mais tout vient à point à qui sait voler un œuf, un échange de tweets avec la @Boutonnologue m’en a finalement donné l’occasion, alors que je donnais mon avis de neurologue sur une paire de baskets Puma®… de chez Adidas® (ils ont beaucoup d’humour chez Adidas®).

si cela vous intéresse, suivez ce lien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire