jeudi 6 février 2020

Cannabis, THC et CBD en neurologie.



Depuis 1990 (c'est précis) et l'identification des récepteurs cannabinoïdes dans le cerveau, il n'y pas un jour où le rôle du cannabis thérapeutique pour améliorer la prise en charge d'une des multiples pathologie neurologique n'est pas évoqué. Entre ceux qui estiment que c'est la porte d'entrée dans la toxicomanie universelle, ceux qui pensent que c'est un médicament miracle, ceux qui pensent qu'il y a de l'argent à se faire, ceux qui pensent que c'est le mal et ceux qui pensent que c'est le bien, il devient difficile de savoir où on en est vraiment. Voici donc un résumé des connaissances actuelles, résumé en grande partie issu de l'article : Cannabinoids and the expanded endocannabinoid system in neurological disorders, https://doi.org/10.1038/s41582-019-0284-z publié dans nature review neurology de janvier 2020.

Et puisque vous avez été très nombreux à me le demander, je vais reprendre les vieilles habitudes en vous faisant ce résumé à l'aide de Maryse et Pierre, que j'avais laissé se reposer depuis plusieurs mois.

Mais trêve de bavardage introductif, les lumières s'estompent, les trois coups retentissent, le rideau s'ouvre en silence, et nos deux protagonistes sont sur scène, un matin d'hiver, sur le parvis du QG secret de l'APHP.


samedi 18 janvier 2020

Sommeil et Mélatonine



C'est samedi soir et comme tous les samedis soirs vous allez faire des folies avec vos corps endiablés...ou pas. Parce que bon la semaine a été longue et qu'en fait vous en avez plein les pattes et vous iriez bien vous coucher.

Sauf que vous vous connaissez et...par fierté mal placée, vous refusez de céder aux exigences biologiques de cet exosquelette biologique bas de gamme communément appelé corps humain, et vous allez quand même essayer de vous coucher un peu plus tard que 21h30.

Et pour cela vous allez tricher. Pas la peine de mentir, tout le monde sait que vous avez un truc. Le café, le coca, le café au coca, le café+coca+RedBull, le coca+café RedBull+musique pourrie hyper forte, etc.

Et puis demain vous allez être défoncé, mais paradoxalement, rien que pour vous embêter, votre corps ne va pas vouloir dormir, et lundi vous serez encore plus défoncés.

Donc vous allez à nouveau tricher.

Certains vont se lancer dans la tisane (mais c'est pénible ça fait pisser), d'autres dans les somnifères (mais c'est pénible ça rend dépendant, et parfois ça donne des hallucinations).

Mais heureusement il vous reste (ou si vous n'en avez jamais pris, vous avez au moins entendu parlé de) la MELATONINE.

Trop cool.